Nickel Boys – Colson Whitehead

nickel boys - Colson whitehead

Un sentiment de colère immense m’a envahie à la lecture de ce livre. Une colère impuissante face à des injustices criantes.

Elwood est brillant, c’est un jeune homme sérieux, qui s’applique à se cultiver et à respecter les valeurs transmises par sa grand-mère Harriet. Il nous touche par sa candeur, sa loyauté et son intégrité. Des mains se tendent pour lui permettre d’accéder à un avenir plus libre et plus juste que celui de ces aïeux. On tourne les pages, suivant ses luttes, ses idéaux, inspirés par  Martin Luther King et James Baldwin. Elwood nous empli d’espoir, on l’imagine déjà en leader charismatique, en Intellectuel influant, en écrivain incontournable.

Mais…..

Le mauvais endroit au mauvais moment, une simple rencontre, et sa vie bascule.

L’odieuse sentence, l’injuste couperet tombent. Il est envoyé à la Nickel Academia. Cette école disciplinaire qui prétend proposer une opportunité de réinsertion des jeunes délinquants en leur donnant une formation physique, morale et intellectuelle pour les mener sur les chemins de l’autonomie.

C’est une organisation bien différente qu’Elwood découvre, éloignée des valeurs fondamentales prônées par le créateur de l’institution. Un lieu où règne une cruauté inhumaine de la part des surveillants comme des élèves. Abjection renforcée par la ségrégation appliquée, pourtant illégale depuis la promulgation du Civil Rights Act. Il doit sa survie aux conseils avisés de Turner, adolescent débrouillard avec qui il noue une profonde amitié, partageant le même objectif : celui d’être libre.

Colson Withehead n’a pas eu à abuser des superlatifs pour qualifier les épreuves auxquels Elwood et ses congénères sont confrontés, les faits se suffisent à eux même. C’est avec un réel talent que Colson whitehead déroule le parcours de son héros, il nous surprend et nous bouleverse comme il avait su le faire dans Underground railroad.

Son roman expose la haine perpétuée à l’égard d’une population, privilège de peau. Il confronte le lecteur à l’inadmissible.

L’auteur se fait le peintre d’une société qui s’enlise à exclure toute une partie de ses citoyens 

Anne-Laure

Ce roman vous est également recommandé par Caroline et Dominique :

Colson Whitehead mêle fiction et réalité et livre un ouvrage court, qui malgré les désillusions et les méchancetés donne un puissant message d’espoir. Impressionnant !

Caroline

Ce livre donne des clés pour comprendre la révolte au-delà des droits acquis. Un livre profondément actuel à lire absolument !

Dominique

L’auteur : Né à New York en 1969, Colson Whitehead est reconnu comme l’un des écrivains américains les plus talentueux et originaux de sa génération. Undergound Railroad, son premier roman publié aux éditions Albin Michel, a été élu meilleur roman de l’année par l’ensemble de la presse américaine, récompensé par le National Book Award 2016 et récemment distingué par la Médaille Carnegie, dans la catégorie « Fiction » (Source Albin Michel).

Nickel Boys, Colson Whitehead, Albin Michel

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.