Une vue exceptionnelle – Jean Mattern

Une vue exceptionnelle

 

Un très beau texte sur l’amour, l’amitié, mais aussi les renoncements qui s’invitent dans nos parcours.

Comment notre vie aurait pu être différente si…

David et Émile, en couple, mènent une vie sans histoire. L’un est neurochirurgien, l’autre biographe de musiciens.

Ils se sont rencontrés à l’île aux Cygnes et se sont aimés, très vite, s’installant dans l’appartement de David. Vue exceptionnelle sur la réplique de statue de la Liberté à Paris.

David et Émile racontent chacun à leur tour, leur histoire. Le choix d’une vie à Paris pour fuir les préjugés pour l’un, pour fuir sa vie d’avant pour l’autre. Émile a grandi là où il était difficile d’aimer les garçons. David se voyait déjà père de famille.

Il y a aussi Clarice, Simon, Laura : chacun avec leurs failles, leurs sensibilités, leurs vies.

Ces personnages se rencontrent et s’entrecroisent.

Ce livre, émouvant et doux pose des questions essentielles :  Faut-il renoncer à chaque fois qu’on aime ? Doit-on s’oublier ? Quelle est la part d’intime et quelle est l’image sociale que nous voulons laisser apparaître ?

Des questions universelles auxquelles Jean Mattern ne répond pas… laissant ainsi au lecteur la possibilité d’apporter ses propres réponses.

 

L’auteur : Jean Mattern est né en 1965 dans une famille originaire d’Europe centrale. Il suit des études de littérature comparée en France à la Sorbonne, avant d’être responsable des droits étrangers aux éditions Actes Sud puis responsable des acquisitions de littérature étrangère aux éditions Gallimard, principalement pour les collections « Du monde entier » et « Arcades ». Il est aujourd’hui éditeur responsable du domaine étranger chez Grasset.
Dans chacun de ses romans, la question de la transmission occupe une place prépondérante : après Les Bains de Kiraly (Sabine Wespieser éditeur, 2008) – qui a été traduit en sept langues –, il publie, toujours chez Sabine Wespieser éditeur, De lait et de miel en 2010, puis Simon Weber en 2012, et, en mai 2018, Le Bleu du lac, très remaqué par les libraires et la critique. Aux éditions Gallimard il a publié un roman, Septembre (2015), ainsi qu’un essai, De la perte et d’autres bonheurs (2016), dans la collection « Connaissance de l’Inconscient ».

Une vue exceptionnelle, Jean Mattern, Éditions Sabine Wespieser

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.