Culture et sac à dos : Le Liban et la cuisine

Nous voilà au mois de décembre et les fêtes de fin d’année arrivent à grand pas ! Alors, pourquoi ne pas se laisser tenter, cette année, par la cuisine du monde pour des repas originaux. De notre côté, nous avons décidé de vous embarquer pour le Liban. L’occasion d’en connaitre mieux la culture, l’histoire, les spécialités culinaires…

 liban-insta

 

Du côté des guides

Je vous propose de découvrir la collection Olizane grâce au guide Liban, culture et art de vivre au pays des cèdres. Histoire, culture, société, économie, archéologie,… tout est abordé pour nous permettre d’en apprendre le maximum sur le pays. Le texte est accompagné de très belles photos, ce qui nous rapproche d’un beau livre photo, plutôt que d’un guide classique répertoriant des adresses.

Le dictionnaire insolite du Liban, quant à lui, se glissera parfaitement dans votre  poche ou votre sac à dos. Un format original pour découvrir la culture d’un pays. Un lieu, un personnage marquant, une coutume culinaire, un sport national, rien n’est oublié, tout y passe et est décrypté grâce à une petite définition.

Célestine

 

Du côté de la cuisine

Liza, à la libanaise, Editions Alain Ducasse

Chaque parution des éditions Alain Ducasse est un véritable plaisir visuel ! Liza, à la libanaise ne fait pas exception à la règle, et nous voici embarqués dans un voyage culinaire gourmand aux multiples saveurs.

Manger libanais, Editions Marabout

Bien plus qu’un simple livre de cuisine, l’ouvrage de Kamal Mouzawak – chef libanais activiste véritable défenseur de la paix aux multiples projets – propose, en plus de ses recettes richement illustrées par Zeina Abirached, des portraits de celles et ceux qui font l’histoire populaire de la gastronomie au Liban.

Julia

Au rayon bandes dessinée

Le piano oriental, Zeina Abirached, Casterman écritures

L’histoire du grand-père de Zeina, concepteur d’un piano qui restitue le ¼ de ton de la musique orientale et la vie de Zeina Abirached, toujours tiraillée mais surtout enrichie par deux cultures : la culture française et la culture libanaise.

Comme le dit si bien Zeina Abirached : « écrire et parler de cet instrument unique, c’était un peu une façon de dire symboliquement qu’il n’est pas si difficile de se rapprocher et d’arriver à se comprendre ».

Ludo



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.