Alabama 1963 – Ludovic Manchette, Christian Niemiec

À la lecture de  Alabama, 1963 , bien malin serait celui qui saurait deviner que non seulement ce premier roman est écrit à quatre mains, mais qu’il est en outre l’œuvre de deux auteurs français.  Dès les premières pages, le lecteur est projeté dans la chaleur moite de l’Alabama, cet état du sud des États-Unis dans lequel en 1963 la ségrégation à la peau dure,  les noirs sont toujours considérés comme de sous-hommes par les blancs, le klu klux blanc sévit encore et les disparitions de petites filles noires, n’ont que peu d’importance pour la police de cet état.

Si ce premier roman porté par une écriture visuelle et  cinématographique flirte avec le roman noir, il se fait surtout le reflet de la fin d’un monde, du vacillement d’une société ségrégationniste. Avec subtilité, il montre comment deux univers qui bien qu’ils se côtoient- les uns étant la plupart du temps exploités par les autres – jamais ne se mélangent. Il suffit pourtant parfois  de peu de choses pour que des brèches s’ouvrent, que les lignes bougent.  Dans Alabama, 1963  ce vacillement ténu, mais bien réel,  vient de  deux personnages lumineux  Adela mère de famille noire qui gagne sa vie comme femme de ménage chez des blancs, et Bud un ancien flic alcoolique blanc déclassé reconvertit en privé. Deux êtres dont la rencontre qui sans le vouloir, vont leur permettre, sans même qu’ils en aient conscience de trouver leur voie, pour l’une celle de l’émancipation, pour l’autre, celle de la rédemption. Deux personnages attachants qui feront à leur manière avancer les droits des uns et évoluer les consciences des autres.

Laissez-vous surprendre par ce beau premier roman qui n’est pas sans faire penser  à La couleur des sentiments ou encore à Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur. Un roman à la fois subtil et haletant  qui sans nul doute vous passionnera.

Sandy

Ce roman vous est également recommandé par Dominique :

Ce livre vient au moment où à plus de 10 000 km de chez nous, le racisme continue à faire des victimes, où les relents du passé continuent à poursuivre des millions d’hommes et de femmes de couleurs ou pas, la libéralisation des lois n’a pas encore libéré les esprits.

Ce livre nous permet de nous rappeler le chemin parcouru, mais aussi celui qui reste encore à parcourir .

Dominique

Les auteurs : Christian Niemiec et Ludovic Manchette sont traducteurs : ils adaptent en français les dialogues de séries et de films, essentiellement américains (Source Éditions Cherche Midi).

Alabama 1963, Christian Niemiec et Ludovic Manchette, Éditions Le Cherche Midi

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.