Une notion par mois : Le deuil

La mort, un sujet central dans nos vies, qu’il s’agisse de se préparer pour la sienne, ou de vivre avec celle des autres. Tout le monde (ou presque) a peur de la mort, ou s’interroge sur le sujet ; pour y répondre, cette sélection vous propose des ouvrages pratiques sur le processus de deuil, d’autres sur les différents rites qui accompagnent la mort, des revues qui consacrent au sujet un numéro, des témoignages, des conseils pratiques pour organiser ses obsèques, des livres pour aborder le sujet avec des enfants… tout pour mieux appréhender ce sujet difficile.

Deuil : accompagner une personne endeuillée, et mieux vivre son deuil

Votre enfant fait face à un deuil ? Alors ce livre est pour vous ! Les enfants de tout âge sont affectés par différentes pertes : décès d’un proche ou d’un animal de compagnie, déménagement, départ d’un professeur… Tristesse, colère, sentiment d’impuissance et culpabilité viennent assombrir leur quotidien. Rien ne sera plus jamais comme avant. Bien que leur conception du changement et de la mort diffère en fonction de leur développement, une constante demeure : ils doivent avoir la certitude d’être aimés peu importe la façon dont ils réagissent. Dans ce guide, vous trouverez des réponses à de nombreuses questions : – Quelles sont les principales pertes vécues pendant l’enfance ? – Comment les enfants perçoivent-ils la mort ? – Comment leur annoncer un changement important ou un décès ? – Les jeunes doivent-ils participer aux rites funéraires ? – Quelle est la durée d’un deuil ? – Quand faut-il recourir à une aide professionnelle ?

Deuil : la boîte à outils, Josée Jacques, De Mortagne

Une présentation des nouvelles approches psychologiques et sociales du deuil pour prévenir le risque de déséquilibre sur les sujets vulnérables, notamment chez les enfants.

Le deuil, Michel Hanus, Marie-Frédérique Bacqué, Que sais-je ?

Un guide pour aider les parents, les éducateurs et toute personne concernée à accompagner les enfants et les adolescents qui ont perdu un proche ou un être cher. Grâce à des témoignages, notamment de personnes ayant gardé des séquelles de cette épreuve, l’auteure propose des conseils pour annoncer un décès, en parler, en expliquer les raisons et savoir réagir face à cette situation.

Mort, mais pas dans mon cœur ; accompagner un jeune en deuil, Josée Masson, Desclee De Brouwer

Des conseils pour permettre aux enfants d’appréhender le deuil. Accompagnés d’une histoire courte afin d’appréhender la mort d’un proche avec les plus jeunes.

Aider les enfants en deuil, Margot Sunderland,
De Boeck Superieur

Fondé sur ses expériences de clinicien, le psychiatre décrit les différentes étapes du deuil et les sentiments qui l’accompagnent : colère, culpabilité, dépression, peur ; la compréhension de soi permettant d’optimiser la cicatrisation de la souffrance.

Vivre le deuil au jour le jour, Christophe Fauré,
Albin Michel

Entre récit, réflexion et confession, l’auteure aborde la question du deuil et de la mort du point de vue du rabbin, dans l’accompagnement de cette douleur intime.

Vivre avec nos morts, Delphine Horvilleur, Grasset Et Fasquelle

Des pistes de réflexion et de réponse destinées aux parents pour les aider à aborder avec leur enfant la question du deuil sans tabou ni pathos.

La mort d’un proche ; petit manuel pour aider à vivre cette épreuve, Isabelle Hanus, Michel Hanus, Nathan

Le psychiatre décrit le processus du deuil à travers des témoignages et présente une chronologie des différentes étapes du deuil ainsi que leurs émotions correspondantes. Il propose des pistes pour aider les personnes endeuillées à réorganiser leur vie.

Vivre après ta mort, Alain Sauteraud, Odile Jacob

Une méthode en 18 semaines, inspirée par le bouddhisme, proposant des exercices pratiques pour apprendre à gérer son chagrin, à se libérer de ses émotions et à se diriger vers un mieux-être intérieur durable.

Faire son deuil ; un parcours en 9 étapes pour traverser le chagrin et retrouver la paix intérieure, Line Asselin, Eyrolles

Des conseils pour aider les personnes en deuil à verbaliser la douleur, à identifier et à écouter ses émotions afin de se retrouver. L’auteure s’appuie sur des témoignages de personnes confrontées à la perte d’un conjoint, d’un enfant ou d’un parent.

100 idées ; pour éclairer le chemin du deuil ; mettre des mots sur le chagrin et apprendre à vivre sereinement, Marie-Louise Dufag-Moreau
Tom Pousse

La mort : rites et dimension pratique

Adaptant son podcast consacré à la mort, l’auteure brise les tabous autour de la mort, du deuil et des rites funéraires en revenant sur les croyances, les peurs et les fantasmes qui les entourent, dans le monde et à travers l’histoire.

Mortel ; petit guide de survie à la mort, Taous Merakchi, Marabout

Les contributeurs interrogent les relations qu’entretiennent les sociétés actuelles avec la notion de mort. Sont abordés les différents rituels face à la perte d’un être comme le vêtement de deuil, la minute de silence ou encore le tatouage en guise de souvenir ou d’hommage. Avec la reprise de l’article paru dans Libération en hommage à l’historien Dominique Kalifa.

Sensibilités n.8 ; et nos morts ?, Collectif
Anamosa Sensibilites N° 8

Un dossier consacré à la manière dont les odeurs accompagnent la vie, de la naissance au grand âge, jusque dans la mort. La perception sensorielle des nouveau-nés, les effluves liés à la guerre et aux rites funéraires ainsi que l’héritage des parfumeurs sont notamment abordés.

Nez, la revue olfactive n.11, La Revue Olfactive nez, Nez Editions

À partir des témoignages de personnes confrontées au décès d’un proche, l’auteure s’interroge sur la nécessité de faire son deuil, expression galvaudée qui selon elle ne correspond pas à la relation entre les vivants et les morts. Elle montre que les individus en deuil ne cherchent pas la plupart du temps à se détacher de leurs morts, mais les intègrent à leur vie quotidienne.

Au bonheur des morts, Vinciane Despret
La Decouverte

Aujourd’hui, près d’un tiers des obsèques donne lieu à une cérémonie civile. Cette décision laisse souvent les familles face à un vide symbolique qui peut être déroutant. Comment faire de ce moment crucial un temps unique ? Où l’organiser ? Quels rituels inventer ? Le rituel des obsèques marque le début de notre chemin de deuil. Accordons-lui du temps et de l’attention, et surtout autorisons-nous à organiser une cérémonie qui nous ressemble. Choix du lieu et du maître de cérémonie, faire-part, discours, musique, objets symboliques, gestes rituels… Cet ouvrage propose des pistes de réflexion et des solutions concrètes pour être guidé lors de l’organisation de l’enterrement d’un proche ou pour pouvoir anticiper le sien. Il passe en revue toutes les étapes importantes d’une cérémonie et donne de nombreux conseils aux familles pour personnaliser les funérailles de l’être aimé. Aussi concret que complet, ce guide est également jalonné de témoignages : plusieurs familles se confient sur l’hommage particulier qu’elles ont rendu à leur défunt… Des histoires inspirantes que chacun pourra s’approprier pour offrir à son proche le plus beau des au revoir.

Un enterrement comme je veux ! le premier guide pratique des obsèques civiles, Sarah Dumont, Eyrolles

À travers cent dates, l’ouvrage retrace en images l’incroyable créativité humaine face à la mort, qui a de tout temps captivé les artistes, les scientifiques, les poètes, les philosophes ou les théologiens, ainsi que les croyances et les traditions qui lui sont liées.

Le livre de la mort et de l’au-delà ; de Thanatos à la résurrection quantique, Clifford A. Pickover, Dunod

Une invitation à découvrir la diversité des traditions funéraires dans le monde, des cercueils en cage d’Écossais aux inhumations célestes du Tibet, en passant par les têtes momifiées de Nouvelle-Zélande et la fête des morts mexicaine.

Funèbre ! ; tour du monde des rites qui mènent vers l’autre monde, Juliette Cazes, Editions Du Tresor

Une étude sur la pensée spirituelle des Batammariba, l’une des populations les plus méconnues de l’Afrique subsaharienne. Ce peuple présent au nord des Républiques du Togo et du Bénin possède un rite de deuil consistant à conjurer la mort afin que le souffle du défunt acquière la force de donner naissance à un nouvel enfant.

Le souffle du mort, Dominique Sewane, Plon

L’auteur, médecin-archéologue et professeur d’anthropobiologie à l’université Paul-Sabatier de Toulouse, décrit des rites funéraires, depuis la préhistoire, dans les différentes cultures. Il définit trois grandes étapes essentielles et universelles qui consistent à voir le mort, le cacher et enfin le métamorphoser ou le sacraliser.

Aux origines des rites funéraires ; voir, cacher, sacraliser, Eric Crubézy, Odile Jacob

Des suggestions pour se réapproprier les rites funéraires tels que la veillée funèbre ou la cérémonie de dispersion des cendres afin de partager ses émotions avec les proches du défunt et valoriser la mort, événement majeur de la vie que la société actuelle a tendance à occulter.

Réenchanter la mort, Youki Vattier, Actes Sud

Cet ouvrage vise à faire comprendre pourquoi, quel que soit le contexte religieux et idéologique, et même lorsque la croyance en l’âme est imprécise, le corps sans vie est considéré en tous lieux et à toutes époques comme important. Mobilisant poésie et peinture, architecture et médecine, statuaire et géographie, littérature et théologie, il révèle les manières dont les morts font la civilisation.

Le travail des morts ; une histoire culturelle des dépouilles mortuaires, Thomas Laqueur, Gallimard

Après un rendez-vous manqué avec la mort, un homme entreprend un dernier tour de piste pour informer ses proches qu´il veut mettre fin à ses jours. Ses rencontres l´amènent à réfléchir aux répercussions sociales d´un tel geste. Il rédige alors un journal dans lequel on trouve un condensé des débats de société sur le suicide et l´euthanasie. Ce journal de vingt-huit pages, rédigé de mai à novembre 2018, commence par ces mots : « À soixante-seize ans, n´n’ayant plus ni responsabilité ni intérêt dans la vie, je considère qu´il est temps d´en finir. Je vais d´abord rencontrer quelques personnes pour les avertir. Je me donne six mois pour faire un dernier tour de piste avant de mettre fin à mes jours le 2 novembre prochain, le jour des Morts ». Cet essai traite la question délicate du choix de mourir avec beaucoup de sensibilité et d´humanité, autant que d´originalité, mêlant expérience vécue et réflexion sociétale.

Rendez-vous avec la mort : journal d’un dernier tour de piste, Yves St-Arnaud, Liber

Mort : la dimension spirituelle et ésotérique

Enquête sur la mort auprès de psychiatres, cardiologues, chirurgiens, biologistes et physiciens qui ont étudié des mourants et des personnes ayant connu des expériences de mort imminente.

La source noire, Patrice Van Eersel, Le livre de poche

Le journaliste, fondateur de l’INREES, tente de prouver l’existence d’une forme de vie après la mort en faisant l’expérience du dialogue avec son père décédé par l’intermédiaire de six médiums. La personnalité et le don de chacun de ces voyants sont décrits avant d’aborder chaque expérience pratique et de conclure sur des conseils psychologiques centrés sur le deuil et la médiumnité.

Le test ; une expérience inouie : la preuve de l’après-vie ?, Stéphane Allix, Le livre de poche


Une véritable leçon de vie donnée par l’auteur, psychologue depuis près de dix ans dans une unité de soins palliatifs, où l’on accompagne ceux qui sont au bout de leur vie.

La mort intime, Marie de Hennezel, Pocket

Présentation des cinq étapes du deuil : déni, colère, marchandage, dépression et acceptation, avant une analyse de cette théorie. Les auteurs abordent ainsi divers aspects du deuil : la tristesse, les hallucinations, les rêves, les enfants, la guérison, l’isolement, les relations sexuelles.

Sur le chagrin et sur le deuil, Elisabeth Kübler-Ross, Pocket

Parler de la mort avec des petits : la sélection jeunesse

Petite mort se désole car la mort est toujours vécue comme quelque chose de triste. Elle se sent seule dans son royaume avec tous ces gens malheureux. Mais un soir, elle se lie d’amitié avec Elsewise, un petit ange de bonheur, qui l’accueille avec joie lorsqu’elle vient la chercher.*

La visite de petite mort, Kitty Crowther, Ecole Des Loisirs

« Je suis censée pleurer la mort de ma sœur, pas tomber amoureuse… » Comment Lennie peut-elle continuer à vivre après une telle tragédie ? A-t-elle encore le droit de plaire et de désirer ? D’être heureuse, de rire ? Parfois, il faut tout perdre pour se trouver…

Le ciel est partout, Jandy Nelson, Gallimard-jeunesse

Le grand-père d’Alice vient de mourir et la petite fille se pose de nombreuses questions. Elle se demande notamment s’il souffre, s’il a faim ou soif et s’il s’ennuie. Son père essaie de lui expliquer ce qu’est la mort.

La mort, Stéphanie Duval, Pierre Van Hove,
Milan

Dans la ville aux mille souris, une maladie inconnue, appelée la lente mélancolie, frappe les rongeurs. Ceux qui en souffrent perdent toute gaieté et tout espoir. La famille Hope Souris, bruyante et gaie, quitte la ville avant d’être touchée.

L’histoire extraordinaire de la famille hope souris, Gallois/Robbiano, Partis Pour Editions



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.