Le rire des déesses – Ananda Devi

Le rire des déesses

Dans une ville pauvre du nord de l’Inde, les prostituées de la Ruelle s’allient et se révoltent contre l’insoutenable : la petite Chinti a été enlevée par Shivnath, un riche et influent client – car homme de Dieu – prétextant la sainteté de la fillette, dans le seul but de la posséder…

Le coup de poing est reçu dès les premières pages évoquant la vie dans cette cruelle Ruelle, alimenté par une sensorialité tantôt délicieuse, tantôt répugnante que maîtrise si bien Ananda Devi.

À l’image de son saisissant Manger l’autre (Grasset, 2018), Le Rire des déesses met le corps au cœur de son récit ; la chair souillée des prostituées, l’innocence du corps de Chinti, celui profanateur des hommes… Sonnant comme un puissant cri de guerre et de vengeance contre la domination masculine et l’hypocrisie de certains hommes « saints », voici un témoignage brûlant de sororité de ces déesses, qu’on quitte avec autant de regret que d’espoir.

Élodie

L’avis de Clémentine :

Un roman glaçant et révoltant où le style tendre d’Ananda Devi dépeint le cruel quotidien des femmes de La Ruelle et interroge sur la foi et ses dérives, l’amour maternel et sororal ainsi que la place des femmes dans la société indienne.

L’autrice : Ethnologue et traductrice, Ananda Devi est née à l’île Maurice. Auteur reconnue, couronnée par le Prix du Rayonnement de la langue et de la littérature françaises en 2014, elle a publié des recueils de poèmes, des nouvelles et des romans, notamment Ève de ses décombres (prix des Cinq Continents, prix RFO, Gallimard, 2006), Le sari vert (prix Louis Guilloux, Gallimard, 2009), et dernièrement Manger l’autre  (Grasset, 2018) (Source Grasset).

Le Rire des déesses, Ananda Devi, Grasset

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.