Kim Jiyoung, née en 1982 – Cho Nam-Joo

Kim Jiyoung, née en 1982

« Quand on servait un bol de riz bien chaud, tout juste cuit, l’ordre normal de la distribution était d’abord le père, puis le petit frère et la grand-mère. Il était normal que le petit frère mangeât des morceaux de tofu frit, des raviolis et des galettes de viande, tandis que Kim Jiyoung et sa sœur se contenteraient des morceaux effrités ou de miettes. »

Kim Jiyoung naît à Séoul en 1982. C’est une petite fille normale, dans une famille classique, qui grandit dans une société qui favorise les hommes : les filles mangent toujours après les garçons, dans les repas de famille, comme à la cantine. Les femmes doivent absolument avoir des fils, car ils font l’honneur et la fierté de la famille : pourtant ce sont les filles qui préparent les repas et s’occupent des aînés. Les filles travaillent pour gagner de l’argent pour que les garçons fassent des études… Une situation intenable qui amène Kim Ji-Young au bord de la folie…
À travers l’histoire – fictive – de Kim, Cho Nam-Joo dépeint la réalité de centaines de milliers de jeunes filles et de femmes, puisque les inégalités se poursuivent bien évidemment à l’âge adulte, et plus encore lorsque sonne l’âge de la maternité. Un texte engagé à la portée universelle.


Camille – Anne-Laure – Wendy – Noëmie

L’auteur : Cho Nam-joo est née en 1978 en Corée du Sud. Scénariste pour la télévision, elle publie en 2016 son premier roman, Kim Jiyoung, née en 1982. Dès sa sortie, le roman crée la polémique. C’est l’un des rares livres à avoir dépassé plusieurs millions d’exemplaires en Corée. (Source Nil).

Kim Jiyoung, née en 1982, Cho Nam-Joo, 10/18

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.