I am, I am, I am – Maggie O’Farrell

I am I am I am

« Tous autant que nous sommes, nous allons à l’aveugle, nous soutirons du temps, nous empoignons les jours, nous échappons à nos destins, nous glissons à travers les failles du temps, sans nous douter qu’à tout moment le couperet peut tomber. » 

Avez-vous déjà réfléchi à la mort ? Peut-être l’avez-vous frôlée ? Une fois ? Deux fois ? L’écrivaine irlandaise Maggie O’Farrell, elle, ne compte plus. Dans ce livre, elle raconte dix-sept expériences lors desquelles elle a failli perdre la vie. Des agressions manquées, des presque-noyades, un accouchement traumatique, des maladies graves, des accidents… 

Sans fausse pudeur et avec une belle fluidité dans l’écriture, l’autrice plonge dans son passé pour en extraire ces morceaux de vie. Elle y évoque la douleur, la peur, l’amour ou encore la maternité, faisant d’I am, I am, I am un récit résolument féministe, aussi intime qu’universel. Une lecture que je vous recommande chaudement !

 Camille

L’autrice : Née en 1972 en Irlande du Nord, Maggie O’Farrell a grandi au pays de Galles et en Écosse. À la suite du succès de son premier roman, Quand tu es parti , elle a abandonné sa carrière de journaliste littéraire pour se consacrer à l’écriture. Après La Maîtresse de mon amant La Distance entre nous L’Étrange Disparition d’Esme Lennox (2008 ; 10/18, 2009), Cette main qui a pris la mienne , lauréat du prestigieux Costa Book Award 2010, En cas de forte chaleur  et Assez de bleu dans le ciel , Belfond publie son huitième livre ( Source éditions 10 18).

I am, I am, I am, Maggie O’Farrell, Éditions 10 18

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.