Dossier / La guerre d’Algérie

Il y a soixante ans étaient signés les accords d’Evian, ouvrant la voie à l’indépendance du peuple algérien et mettant ainsi fin à la guerre d’Algérie.

Après les acronymes et les drapeaux, après les manifestations, après les cris et les bombes, après le sang versé, finalement, après ces années de guerre, il n’est resté qu’un silence retentissant, un PTSD national des deux côtés de la méditerranée.

Cette guerre, entre la France et son ancienne colonie, est restée si longtemps sans nom, devenant même un sujet sensible composé de non-dits et de censures. Peut-être pour faire comme si de rien n’était, cacher la honte et la barbarie, tomber dans l’oubli mémoriel et politique. Comment alors, les témoins auraient-ils pu en parler, prononcer les mots salvateurs ?

Les maux ont fini par résonner dans les yeux au lieu de vivre dans la langue des vivants. Difficile alors, pour les générations d’après, pour nous autres contemporains de comprendre ce qui se joua là-bas et par répercussion, ici, en métropole. Aujourd’hui, la complexité de cet épisode traumatique prend forme. Dessins, témoignages sources historiques se multiplient et nous éclairent sur ce sombre passé.

Formidable médium pour comprendre et partager la mémoire, la bande dessinée nous offre une bibliographie conséquente.  Les autres rayons s’associent à cette thématique et vous présentent également des titres disponibles à la librairie.

Fred

Le destin d’une famille algérienne, du bidonville de Nanterre à son relogement.

Demain, demain t.1 ; Nanterre, bidonville de la folie ; 1962-1966, Laurent Maffre, Actes Sud

Cet album raconte l’histoire de la première équipe nationale algérienne de football et retrace le parcours de R. Mekhloufi, footballeur défendant la cause de l’indépendance par le sport. Un entretien et un dossier consacré au rôle politique du football lors de la guerre d’Algérie complète l’ensemble.

Un maillot pour l’Algérie, Kris, Bertrand Galic , Javi Rey, Dupuis

Algérie, juillet 1962. Oran est en flammes. Dans un Constellation, un avion de ligne, se regroupent des rapatriés, un espion, un colonel de l’Organisation de l’armée secrète et l’équipage. Alors que les autorités ordonnent au pilote d’atterrir, la tension monte. Avec un dossier documentaire et des travaux préparatoires du dessinateur P. Jusseaume.

Non-retour : Algérie, juillet 1962, Patrick Jusseaume , Jean-Laurent Truc, Olivier Mangin, Dargaud

A partir du témoignage de Maryse Douek-Tripier, rescapée, cet album relate le drame de la station de métro Charonne. Le 8 février 1962, une manifestation est organisée pour dénoncer les agissements de l’OAS et la guerre d’Algérie. Le préfet Maurice Papon donne l’ordre de réprimer cette manifestation. Neuf personnes meurent en essayant de se réfugier dans la bouche de la station Charonne.

Dans l’ombre de Charonne, Désirée F1rappier, Alain Frappier, Urbe Condita, Mauconduit

Réunit les cinq volumes du second cycle de la série sur l’Algérie des années 1950 et du début des années 1960. Le carnet présente notamment des dessins et l’histoire de l’auteur, la genèse des Carnets d’Orient et des documents sur la guerre d’Algérie. Prix spécial du jury (Historia 2012) pour l’ensemble de la série.

Carnets d’Orient ; Intégrale vol.2 ; t.6 à t.10 ; Carnets d’Algérie, 1954-1962, Jacques Ferrandez, Casterman

Algérie, 1958. Alors que le gouvernement est prêt à entamer les pourparlers avec les indépendantistes, des milliers de colons se soulèvent. Les soldats se retrouvent sommés de choisir leur camp. Des généraux galvanisés fomentent un coup d’Etat.

Un général, des généraux, Nicolas Juncker, François Boucq, Lombard

Une fresque historique sur les traces des populations juives d’Algérie, de la colonisation phénicienne à l’exil massif de 1962, en passant par les conversions de Berbères au judaïsme, l’expulsion des Juifs sépharades d’Espagne et du Portugal à la fin du XVe siècle ou encore le décret Crémieux de 1870 qui attribue la citoyenneté française aux Juifs vivant sur ce territoire.

Histoire dessinée des juifs d’Algérie, Benjamin Stora, Nicolas Le Scanff, La Decouverte

Jérôme, lycéen comme tant d’autres, découvre que son grand-père a fait la guerre d’Algérie… Mais ce dernier est victime d’un AVC et sa mémoire lui fait défaut. Le jeune homme réalise alors l’urgence de recueillir la parole des anciens combattants. Le grand-père et le petit-fils vont enquêter, ensemble, pour recoller les morceaux et réunir les souvenirs des hommes que le vétéran a croisée en Algérie… Par les auteurs d’Algériennes 1954-1962 (Marabout 2018). Ce deuxième volet retrace le parcours d’hommes pendant la guerre d’Algérie, soldats et citoyens, français et algériens en miroir au premier volet qui retraçait le destin des femmes : les personnages sont fictifs mais toujours inspirés de faits réels.

Appelés d’Algérie, Swann Meralli, Deloupy, Marabulles

Alain, pied-noir, quitte l’Algérie pour rejoindre sa famille à Paris. Une autre vie commence pour lui, loin de sa terre natale ensoleillée, alors que ses blessures ne sont pas refermées. Mais sa fille Jeanne lui rend le sourire, et donne une signification à sa vie.

Là-bas, Sibran/Tronchet, Dupuis

Les moments clés de la guerre d’Algérie, en textes et en images, avec ses épisodes majeurs et ses acteurs principaux. Les auteurs intègrent tous les acquis de la recherche historique la plus récente, faisant appel aux archives, aux portraits et aux témoignages historiques.

Histoire dessinée de la guerre d’Algérie,
Benjamin Stora, Sébastien Vassant, Seuil

La quête de Joël Alessandra, dont la famille a quitté l’Italie pour l’Algérie au début du XXe siècle. En 2013, il se rend à Constantine pour affronter ses craintes et ses doutes.

Petit-fils d’Algérie, Joël Alessandra, Casterman

En 1944, en Algérie, un groupe d’écoliers tissent de puissants liens d’amitié. Ils sont fils de résistants ou de pétainistes, pieds-noirs ou musulmans. Leurs existences se retrouvent bouleversées lorsque la guerre d’Algérie débute en novembre 1954.

Algérie ; une guerre française t.1 ; derniers beaux jours, Philippe Richelle , Alfio Buscaglia, Glenat

Une bande dessinée documentaire sur la guerre d’Algérie à travers l’histoire de deux jeunes amis séparés par leurs idéaux politiques.

Une histoire de la guerre d’Algérie, Sergio Alcalá, Jean-Blaise Djan, Isabelle Bournier, Petit A Petit

Sous forme de bande dessinée, un documentaire proposant douze récits pour découvrir la guerre d’Algérie (1954-1962) et comprendre la pluralité des points de vue sur le sujet. Les rôles des soldats français et algériens, des membres du FLN et des harkis sont notamment présentés. Des QR codes renvoient vers des ressources supplémentaires en ligne.

La guerre d’Algérie, Jean-Michel Billioud, Jérôme Meyer-Bisch, Gallimard-jeunesse

Romans


Alors que la France est traversée par une crise identitaire, Naïma s’interroge sur ses origines algériennes, son grand-père, un harki, et le silence de sa famille. Elle raconte le destin des générations successives entre les deux pays.

L’art de perdre (prix Goncourt des lycéens), Alice Zeniter, J’ai Lu

A travers le destin de ses grands-parents, Marcel et Viviane, l’auteure raconte l’histoire de sa famille, l’exil des siens, leur arrachement à leur Algérie natale et leur fuite chaotique vers une France où rien ne les attend. Au-delà du drame humain, familial et politique que représente le retour des pieds-noirs en métropole, elle évoque sa part algérienne et juive et rend hommage à ses ancêtres.

Le tailleur de Relizane, Olivia Elkaim, Stock

Fuyant la ségrégation aux Etats-Unis, Simeon, jeune Noir, arrive en France au début des années 1960. Une vie idyllique s’offre à ses yeux, entre jazz et vie intellectuelle de la diaspora américaine. Derrière la façade, la guerre d’Algérie fait rage et, un peu partout, les Algériens sont arrêtés et assassinés. Il comprend avec Hossein, un militant indépendantiste, qu’il faut combattre l’injustice.

Le visage de pierre, William Gardner Smith, Christian Bourgois

Romans policiers

Ayant subi la violence de la guerre d’indépendance en Algérie, des hommes, venus de France et d’Algérie, se trouvent réunis à l’usine Citroën de Rennes.

La grande peur du petit blanc, Frédéric Paulin, Morvandiau, Goater

A Paris, le 17 octobre 1961, Roger Thiraud est l’une des victimes d’une manifestation algérienne qu’il a croisée sur les Grands Boulevards. Sa mort passe pour un des dommages collatéraux de la répression. Vingt ans plus tard, son fils Bernard est abattu à Toulouse. L’inspecteur Cadin doit se confronter à 40 ans d’histoire pour élucider ce mystère.

Meurtres pour mémoire, Didier Daeninckx, Folio

Dans le Bordeaux des années 1950, alors que de jeunes appelés partent pour l’Algérie, des événements violents ont lieu autour du commissaire Darlac, qui s’est compromis pendant l’Occupation. 

Après la guerre, Hervé Le Corre, Rivages

Essais

L’auteur, également connu sous le nom de Sanche de Gramont, militaire américain, décrit les événements de la guerre d’Algérie, qu’il a vécus dans la peau d’un officier. Témoin des opérations contre-insurrectionnelles, il livre son regard de jeune américain anticolonialiste, voué au double jeu, entre ses impératifs militaires et sa découverte progressive des aspects noirs du conflit.

Ma bataille d’Alger (prix Pulitzer), Ted Morgan
Tallandier

Enquête sur la mort de l’aspirant Bernard Goddet, l’un des quinze membres du 3/23e régiment d’infanterie tués dans l’embuscade de Sakiet, à la frontière algéro-tunisienne, le 11 janvier 1958. Elle se cristallise autour de ce jeune homme qui a laissé des écrits et une abondante correspondance, croisés avec des sources archivistiques et des entretiens avec des appelés du régiment.

Mourir à Sakiet : enquête sur un appelé dans la guerre d’Algérie, Véronique Gazeau, Tramor Quemeneur, Puf

L’histoire des Français d’Algérie, du débarquement de Sidi Ferruch en 1830 jusqu’aux accords d’Evian en 1962 et à leur rapatriement forcé en France. La seconde partie de l’ouvrage est consacrée à des témoignages recueillis auprès de pieds-noirs de tous milieux.

Pieds-noirs. accords d’Evian, le grand fiasco, Alain Vincenot, Archipel



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.