Tout cela, je te le donnerai

tout-cela-je-te-le-donnerai-recondo.

 

Dolores Redondo est l’auteure d’une trilogie policière située dans les Pyrénées basques qui a été un best-seller dans plusieurs pays. Le premier volet : Le gardien invisible est en cours d’adaptation à la télévision.

Tout cela je te le donnerai est un roman épais dont il est extrêmement difficile de s’extraire une fois la lecture entamée.

Nous sommes en compagnie de Manuel, écrivain espagnol à succès, qui travaille à son futur roman quand deux policiers, la mine sombre, viennent sonner à sa porte et interrompre son travail. Son mari a trouvé la mort dans un accident de voiture. Sans véritable raison valable, la voiture est sortie de route.

Le choc de cette disparition tragique va être double pour l’écrivain, voire triple. Car la mort d’Álvaro , son mari, n’est peut-être pas si naturelle qu’elle peut sembler au premier abord. Il s’agirait plutôt d’un meurtre qu’on aurait voulu faire passer pour accident ce qui aurait pu fonctionner si ce n’était un ancien garde de la police particulièrement déterminé.

Second problème dérangeant : Álvaro n’est pas du tout à l’endroit où il prétendait être. Manuel est abasourdi car il faisait tout à fait confiance à son mari. Ce dernier menait-il une double vie ?

Un mari qui n’était peut être pas celui qu’il prétendait être

Et troisième caillou dans la chaussure si l’on peut dire…  Álvaro abritait un secret de taille… il a caché à Manuel ses origines familiales qui étaient tout sauf anodines. En effet,  Álvaro était marquis, sa famille faisait partie d’une prestigieuse dynastie de Galice, cette région verdoyante du Nord-ouest de l’Espagne. Pourquoi ne pas lui l’avoir dit? Manuel se sent comme un indésirable. Son propre mari qu’il avait rencontré longtemps avant lors d’une séance de dédicaces, avait-il honte de lui ?

L’enquête qui couvre tout le roman est menée discrètement et officieusement par Nogueira, le garde qui est un personnage très particulier et marquant, Manuel, le narrateur et un troisième compère : Lucas, un ami d’enfance à Álvaro que Manuel découvre en même temps que tout le reste.

Mettant les pieds dans cette famille dirigée par un ensemble de règles et chapeautée par une matriarche tout à fait rebutante, Manuel n’a qu’une envie : fuir cet endroit où il n’a pas sa place malgré la beauté presque intimidante des lieux chargés de l’odeur sucrée des gardénias où chaque parcelle a une histoire comme celle des vignes.

Mais c’est sans compter la pugnacité de ses compagnons à la recherche d’une vérité que Manuel pressent essentielle ainsi que la petite main du dernier né de la famille : le jeune Samuel aussi attachant que spécial dans le bon sens du terme.

Un très beau roman

Quel beau roman que celui de Redondo ! Les personnages tous crédibles, identifiables, très travaillés, le décor grandiose, chargé d’histoire au travers d’une région en particulier et une intrigue étoffée où chaque avancement est savamment orchestré afin que le lecteur soit suffisamment instruit pour se muer en enquêteur chevronné sans toutefois comprendre trop vite et anticiper la résolution.

Bien écrit et construit, Tout cela je te le donnerai est un petit bijou dans un écrin floral.

 

Tout cela je te le donnerai, Dolores Redondo,  Fleuve Editions

 

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler27



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *