Tous les hommes désirent naturellement savoir – Nina Bouraoui

tous-les-hommes-desirent-naturellement-savoir-nina-bouraoui-jc-lattes
« Je me demande parmi la foule qui vient de tomber amoureux, qui vient de se faire quitter, qui est parti sans un mot, qui est heureux, malheureux, qui a peur ou avance confiant, qui attend un avenir plus clair. Paris s’ouvre à moi, je traverse la Seine, je marche avec les hommes et les femmes anonymes et pourtant ils sont mes miroirs. Nous formons un seul cœur, une seule cellule. Nous sommes vivants. »
Avec ce titre, Nina Bouraoui revient à son style de prédilection : une forme d’autofiction. Dans de courts chapitres, elle retrace des souvenirs d’enfance entre l’Algérie et la France, notamment le lien fort et paradoxal qu’elle a avec sa mère, des histoires d’avant sa naissance. Elle y raconte également sa vie parisienne dans le milieu lesbien, découvert à ses 18 ans et cette difficulté à se vivre homosexuelle.

Un texte d’une grande poésie

La langue de Nina Bouraoui est délicate, d’une grande poésie et c’est avec bonheur que l’on se plonge dans ce texte qui mêle la douceur à une forme de révolte.
L’auteure : Née en 1967, Nina Bouraoui est romancière. Elle est notamment l’auteur de La Voyeuse interdite (prix du Livre Inter 1991), Garçon manquéLa Vie heureuseMes mauvaises pensées (prix Renaudot 2005), Appelez-moi par mon prénomStandard et Beaux rivages. Ses livres sont traduits dans le monde entier.
Tous les hommes désirent naturellement savoir, Nina Bouraoui,  Éditions JC Lattès
logo-commander-le-livre-librairie-lefailler


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.