Torrentius – Colin Thibert

TorrentiusIl était hâbleur, extravagant jusque dans ses tenues vestimentaires, joueur, séducteur, buveur, généreux et fantasque. Un type insupportable et formidable, bien trop sûr de lui et de son talent pour vivre avec prudence. Et cela lui sera fatal ! Mais comment se fait-il qu’un artiste aussi génial, dans le vrai sens du terme, au destin si romanesque, ne soit pas connu, contrairement à Rembrandt son contemporain ? Colin Thibert répare cet oubli et lève le voile sur l’incroyable vie de Johannes van der Beeck dit Torrentius, peintre flamand extrêmement talentueux dont il ne subsiste qu’une seule et unique toile exposée à Amsterdam.

Torrentius ne craignait ni Dieu ni Diable, ce qui au XVIIe siècle aux Pays-Bas n’était pas sans risque. Qui plus est, cet hédoniste s’adonnait aussi à la gravure, mais, du genre très licencieuse, vendue bien sûr en toute discrétion, et dont le roi d’Angleterre Charles Ier était très amateur. Quand l’implacable inquisition s’intéressera de très près à Torrentius, il ne mesurera pas la puissance de cette menace. Le flamboyant noceur sera broyé et l’art perdra de grandes œuvres.

Le roman de Colin Thibert fait revivre avec beaucoup d’allant cette incroyable destinée. Un roman bref et passionnant qui enchante et bouleverse. Nul besoin d’être amateur d’art pour l’apprécier, il suffit d’aimer découvrir les vies méconnues de gens extraordinaires.

 

Torrentius, Colin Thibert, Éditions Héloïse d’Ormesson

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.