Étiquette : pocket

La mère parfaite – Aimee Molloy

La mère parfaite – Aimee Molloy

Autour d’un fait divers tragique, la disparition d’un nourrisson à Brooklyn un soir de sortie entre copines – toutes mamans au même moment–, Aimee Molloy braque les projecteurs sur le rôle supposé de la mère, le regard accusateur et culpabilisant que la société fait peser…

Sauf – Hervé Commère

Sauf – Hervé Commère

Mat, quarantenaire épanoui, vit avec la femme qu’il aime et la fille adolescente de cette dernière, aussi attachante l’une que l’autre, en région parisienne dans une maison qu’il avait aidé son oncle à retaper. Propriétaire d’un dépôt-vente qu’il fait tourner avec deux personnes en qui…

Murder Party à la librairie

Murder Party à la librairie

Participez à notre Murder Party et tentez de gagner des cadeaux ! Le vendredi 14 juin de 19h30 à 22h, l’événement se déroulera à la librairie avec la présence exceptionnelle de Christian Carayon ! Vous vous sentez l’âme d’un enquêteur ? Alors venez mener votre…

Un souffle, une ombre – Christian Carayon

Un souffle, une ombre – Christian Carayon

Un petit village niché dans une vallée, bordé d’un lac autrefois appelé le lac de Basse-Misère, dans le Tarn, secoué par un terrible fait divers l’été 1980. Le massacre d’un petit groupe d’adolescents passant une nuit sur   l’îlot des Bois-Obscurs en face de la grande…

Les poches du mois : Les vertus de l’échec – Continuer –  Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable

Les poches du mois : Les vertus de l’échec – Continuer – Les amnésiques n’ont rien vécu d’inoubliable

L’ Essai du mois  de janvier   « Un voyage de mille lieues commence par un pas. » (Lao-tseu) Et un voyage en philosophie pourrait bien commencer par ce livre. Charles Pépin, professeur de philosophie, est aussi un excellent vulgarisateur. À travers les exemples de quelques célébrités…

Le bal mécanique

Le bal mécanique

«  On me demande un certificat « d’aryanité » pour exposer ou enseigner, car j’ai été licencié au motif de mes origines de « juif galicien ». Je n’ai pas daigné produire l’acte de naissance qui m’aurait rendu à une filiation plus à la mode.…