Pride – Semaine 4 : Aventures en orientations inconnues

Pour cette dernière semaine de célébration de la Pride, on se penche sur des orientations souvent moins connues et moins représentées : la bisexualité, la pansexualité, l’omnisexualité, l’asexualité et l’aromantisme. Et en bonus, on vous parle aussi de polyamour.


Les personnes bisexuelles sont attirées par plus d’un genre. Les pans sont attiré.es par une personne indépendamment de son genre, tandis que les omni sont attiré.es par tous les genres, mais contrairement aux pans qui y sont comme « aveugles », le genre est un facteur dans l’attirance que les omnis éprouvent.


Les personnes asexuelles n’éprouvent pas ou très peu d’attirance sexuelle. Il s’agit d’un spectre (pas d’un fantôme rassurez-vous) qui comprend des orientations comme l’asexualité grise (les grey asexuel.les peuvent éprouver de l’attirance sexuelle, mais très peu ou dans des circonstances très spécifiques) ou la demisexualité (les demisexuel.les peuvent éprouver de l’attirance sexuelle envers quelqu’un uniquement après avoir formé un lien émotionnel fort avec cette personne).


Les personnes aromantiques n’éprouvent pas ou très peu d’attirance romantique. Comme pour l’asexualité, l’aromantisme est un spectre.
L’asexualité peut être couplée à une orientation romantique, et l’aromantisme à une orientation sexuelle : il y a des personnes panromantiques asexuelles, aromantiques asexuelles, aromantiques homosexuelles…


Le polyamour désigne lui une forme de relation qui comporte plus de deux partenaires, avec le consentement éclairé de chacun.

Bi, pan et omni

À noter, dans certaines œuvres, comme aucun des termes n’est utilisé, il n’est pas aisé de différencier la représentation bi de celle pan ou omni.

Bi / Pan

les seigneurs de bohen

          Bi/pan      

Les mines de lirium, un métal plus brillant que l’or, assurent la prospérité du royaume de Bohen. L’Empire semble éternel. Pourtant, une malédiction pèse sur la famille régnante et, dans l’ombre, trois personnes s’apprêtent à remettre en cause l’ordre établi : Sainte-Etoile, un escrimeur au passé trouble, Maëve, la sorcière des océans, et Wenceslas, un clerc de notaire devenu esclave.

Les seigneurs de Bohen, Estelle Faye, Folio SF

Et ils meurent tous les deux à la fin

Un 5 septembre, le service de Death-Cast informe Mateo Torrez et Rufus Emeterio de leur décès imminent. N’ayant plus qu’un jour à vivre, ils font connaissance en utilisant une application nommée Le Dernier Ami. Ensemble, ils décident de relever le défi de vivre toute une vie en une seule journée.

Et ils meurent tous les deux à la fin, Adam Silvera, Collection R

La chambre de Giovanni - James Baldwin

Raconte les histoires d’amour tourmentées et douloureuses d’un jeune Américain à Paris dans les années 1950 qui fait la rencontre d’un barman, Giovanni. Celui-ci compte sur David pour échapper au ghetto homosexuel, mais David est incapable d’amour, ni pour Giovanni, ni pour sa fiancée Hella.

La chambre de Giovanni, James Baldwin, Rivages

autobiographie d'une licorne - Maïté Bernard

Vous savez ce qui est pire que d’être bi (avec 0 expérience côté filles) et orpheline de grand-père ? C’est d’être bi (avec 0 fille en vue), orpheline de grand-père ET d’avoir rendez-vous chez le dentiste. En fait, il faut juste que je sache par où commencer. Par ce jour où j’ai poussé la porte d’un vrai local LGBTQ+ ? Ou par l’ouverture du testament de Papi ? Ça, c’est sûr que ça vous ferait un choc. Il faut toujours commencer une histoire par un choc, non ?

Autobiographie d’une licorne, Maïté Bernard, Syros

Le prieuré de l'oranger

Depuis mille ans, la maison Berethnet dirige Ynis. La reine Sabran IX, sans héritière, doit à tout prix donner naissance à une fille pour empêcher la destruction du royaume. Tandis que des assassins cherchent à la tuer, Ead Duryan, une fille des hautes sphères, membre d’une société secrète de mages appelée le Prieuré de l’oranger, la protège grâce à ses sortilèges.

Le prieuré de l’oranger, Samatha Shannon, De Saxus

Leah à contretemps

L’année de terminale débute pour Leah Burke, la meilleure amie de Simon Spier. Ses relations sont mises à rude épreuve, entre la séparation d’Abby et de Nick, les disputes avec ses amies d’enfance et Garrett qui veut sortir avec elle.

Leah à contretemps, Becky Albertalli, Mathilde Tamae-Bouhon , Hachette Romans

Format poche

pour l'amour de dieu, marie

Marie, jeune fille des années 60, élevée dans un milieu catholique découvre que faire l’amour, c’est cool ! C’est même libérateur ! Elle découvre son corps, ce qu’il est capable de faire, ce qu’elle est capable de faire, avec les personnes qu’elle aime, des hommes, des femmes, des personnes non-binaires, …

À travers un jeu de couleurs qui nous fait traverser les époques, Jade Sarson dépeint une héroïne drôle et touchante qui découvre sa sexualité et questionne sa foi et le regard de son entourage.


Clémentine

                Une jeune femme sortie d’une école catholique s’affranchit peu à peu des préjugés de ses formateurs en s’ouvrant aux aventures sentimentales et sexuelles. Des années 1960 aux années 1990, Marie construit sa vie en toute liberté.

Pour l’amour de Dieu, marie, Jade Sarson, Cambourakis

bi - les femmes qui aiment les hommes et les femmes

Une étude sur les célébrités féminines qui, dans le passé récent ou le monde d’aujourd’hui, ont fait part ou font part de leur bisexualité, de Frida Kahlo à Kristen Stewart en passant par Marlène Dietrich, Madonna ou Angelina Jolie.

Bi ; les femmes qui aiment les hommes et les femmes, Mélusine Vaglio, Elith

Asexualité

les pieds de lumière -  kenji miyazawa

Kenji Miyazawa était un poète et romancier japonais asexuel.

Seize nouvelles de cet écrivain japonais publié essentiellement à titre posthume. Empruntant à la philosophie bouddhiste et aux contes de fées traditionnels, elles mettent en scène des esprits se mêlant au monde des hommes, des auberges qui mangent leurs clients et des dieux communiquant avec des animaux.

Les pieds nus de lumière, Kenji Miyazawa, Camourakis

le bureau des chats

                Un recueil de contes inédits où l’humour et le merveilleux ont une résonance intime et douloureuse pour les protagonistes, des enfants, des animaux ou même des pierres.

Le bureau des chats, Miyazawa Kenji, Picquier

jughead

Si vous regardez la série Riverdale, vous connaissez Jughead Jones. Ce que la série a un peu oublié, c’est que Jughead est ace (c’est explicitement dit dans ce volume), et très probablement aro aussi (le terme n’est pas utilisé, mais notre héros ne semble pas plus éprouver d’attirance romantique que sexuelle). Jughead, c’est mon personnage préféré, toutes œuvres confondues. C’est celui dont je me sens la plus proche, avec son humour, son amour pour la nourriture et les burgers en particulier, l’importance qu’il accorde à l’amitié, son imagination débordante… Vous pouvez le retrouver dans les comics Archie, mais ma préférence va à cette série pleine d’aventures loufoques dont il est le héros.

Jughead, Zdardky et Henderson, Glénat

viscious et vengeful

Victor sort de prison avec une seule idée en tête : se venger d’Eli. Eli, dont il était inséparable à la fac, jusqu’à ce que tous les deux commencent à travailler sur les Extra Ordinaires pour un projet… Avec Vicious, V. E. Schwab réinvente l’histoire de superhéros… et de super-vilains. Un roman addictif aux personnages fascinants. Et avec un « héros » asexuel.

Viscious – Evil T.1, V.E Schwab, Lumen

En anglais : Viscious

Vengeful – Evil T2, V.E Schwab, Lumen

les aventures d'un apprenti gentleman - mackenzi lee

En plus d’une romance M/M avec un héros bi, ce roman ado nous propose un personnage secondaire aroace.

                Henry Montague, dit Monty, est un héritier qui passe son temps à jouer, à boire et à séduire, au désespoir de son père. Après son tour d’Europe, il est censé reprendre les rênes du domaine familial. Mais son goût insatiable pour tous les plaisirs l’enchaîne au vieux continent, où, en compagnie de son meilleur ami Percy, dont il est épris, il se voit bientôt pourchassé par son père.

Les aventures d’un apprenti gentleman, Mackenzi Lee, PKJ

Aromantisme

aromantic (love) story

Futaba Kiryû est la mangaka à succès d’un shonen romantique… alors qu’elle ne s’intéresse pas du tout à l’amour, et s’offusque de la pression sociétale autour de ce sujet. Les choses se compliquent encore quand deux hommes très différents commencent à s’intéresser à elle.
Une série courte, en 5 volumes, qui introduit bien cette orientation très peu représentée, et qui permet de se poser des questions sur l’amatonormativité, l’idée selon laquelle les relations amoureuses seraient supérieures à toutes les autres relations, et qu’elles seraient indispensables à l’être humain… notion évidemment problématique quand on parle d’aromantisme, mais qui l’est tout autant pour les alloromantiques (personnes qui éprouvent de l’attirance romantique, à l’inverse des aromantiques).

Aromantic (love) story, Haruka Ono, Akata

Princesse incognito

Lottie Pumpkin vient d’intégrer la prestigieuse école de Rosewood grâce à une bourse. Elle y rencontre Ellie Wolf, une jeune princesse de Maradova qui souhaite échapper à ses devoirs royaux. Quand les deux jeunes filles se rencontrent, elles décident d’échanger leurs identités.

Princesse Incognito, Rosewood Chronicles 1, Connie Glynn, Casterman

la lune est à nous

                Las d’être considérés comme des gens différents à cause de leur surpoids, Maximilien et Olivia, deux jeunes que tout oppose, décident de réagir, chacun à sa manière. Mais ni l’un ni l’autre n’imagine ce qui les attend.

La lune est à nous, Cindy Van Wilder, Scrineo

Polyamour

la cinquième saison

                Dans un monde à l’agonie, privé d’eau potable et de lumière, où les pires cataclysmes environnementaux sont utilisés comme des armes politiques, Essun est à la recherche de son mari, qui a tué leur fils et kidnappé leur fille pour mettre au point sa vengeance.

La cinquième saison, Le livres de la terre fracturée T.1, N.K Jemisin, Imaginaire, J’ai lu

roi des cendres

Jack et August ne peuvent compter que l’un sur l’autre, alors quand Jack commence à sombrer dans la folie, et qu’ils ne parviennent à trouver d’aide nulle part, August l’y suit. Et si ce n’est pas toujours sain, c’est en tout cas très beau. Un roman fort, d’une grande puissance, sur l’amitié et l’amour, sur la découverte de soi, sur la folie, sur des ados livrés à eux-mêmes, qui gèrent tout cela comme ils peuvent.

Roi des cendres, Collectif, Milan

l'invité - simone de beauvoir

Le premier roman de Simone de Beauvoir, inspiré par sa relation avec Jean-Paul Sartre et Olga Kosakiewicz.

L’invité, Simone de Beauvoir, Folio



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.