Personne inconnue – Susie Steiner

presumee-inconnue-susie-steiner

Voici le deuxième tome de la série anglaise signée Susie Steiner avec l’impayable Manon Bradshaw qui dès son premier Présumée disparue s’impose comme un personnage fort, une inspectrice au tempérament marqué, qui oscille entre auto-dérision et auto-apitoiement, empêtrée dans son quotidien et ses petits problèmes de vie, mais avec l’envie de résoudre des affaires qui comptent.
Les deux affaires dans chaque tome sont bien distinctes, mais il est néanmoins préférable de commencer par le premier car l’on a une belle évolution des divers protagonistes.

Le premier Présumée disparue nous immergeait dans une Angleterre cosmopolite, une société aux règles complexes dans laquelle une jeune femme de très bonne famille (le papa étant chirurgien de la famille royale) était portée disparue en plein hiver.
Manon Bradshaw alors âgée de trente-neuf ans, ayant obtenu d’être l’inspectrice principale de cette affaire, avait la ferme intention de tout mettre en œuvre pour résoudre l’affaire dans les meilleurs délais. Et peut-être, par la suite, résoudre ses infructueuses recherches du partenaire idéal sur les sites de rencontre…

Comme pour le premier, le second volet Personne inconnue est un roman polyphonique qui nous plonge dans les pensées, le mode de fonctionnement et l’intimité d’une poignée de personnages ayant tous un lien étroit, quoique variable, avec l’affaire.
Cette fois, un corps a bien été retrouvé : celui d’un très riche banquier de la City qui s’est fait poignarder à quelques pas du commissariat. C’est une femme, promenant son chien, qui a donné l’alerte. Le premier témoin de la scène l’a vu agoniser et le soutenant dans ses bras en attendant l’arrivée des secours, a cru entendre son dernier mot : « Sass ».
Or, la victime n’est pas un total inconnu aux yeux de Manon. Du moins, son nom ne l’est-il pas. Il se trouve être le père biologique de son jeune neveu, le fils de sa sœur.
Manon, enceinte de cinq mois après une petite expérience à la Metropolitan Police a préféré retourner à son ancienne brigade criminelle du MCU où les horaires sont plus calmes et les affaires malheureusement moins palpitantes. Elle travaille sur les affaires classées.
Notre super inspectrice, qui vit avec sa sœur, essaie de garder un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, mais le dosage est délicat. Alors, quand une affaire, un tant soit peu croustillante se présente, il lui est difficile de ne pas sauter sur l’occasion. Malheureusement pour elle, ses collègues l’écartent rapidement, ce qui lui est douloureux, car tout cela la concerne de trop près et il y a bel et bien risque d’ingérence. Mais Manon est une véritable tête de mule, la curiosité est trop forte, elle ne peut s’empêcher de creuser la piste d’autant plus quand elle réalise que ce crime la touche d’une manière encore plus personnelle que ce qu’elle pouvait croire. Nous n’en dirons pas davantage pour ne rien divulguer de cette intrigue aux moult rebondissements…
Entre le milieu financier, le monde des affaires et celui de la prostitution de luxe, Personne inconnue nous montre l’envers d’un décor en somme factice et révoltant dans lequel l’argent, les magouilles en tout genre, les crimes et la concurrence professionnelle sont monnaie courante et parfois même plus remis en cause.

Susie Steiner n’hésite pas à dépeindre une société gangrenée de l’intérieur, comme l’écrivait déjà le fameux William dans Hamlet « Il y a quelque chose de pourri au royaume ». Voici une enquête palpitante avec des personnages que l’on a grand plaisir à retrouver : Manon, Davy, Ellie (la sœur de Manon) et d’autres éphémères telle que la truculente Birdie.

Personne inconnue offre une enquête noire, mais avec une bonne dose d’humour et une héroïne qui nous apparaît aussi familière que sympathique. On a la sensation de bien la connaître. Le tout est crédible, ancré dans l’air du temps, truffé de références culturelles variées.

Un vrai bonheur ! Vivement le troisième tome !!

L’auteure : Ancienne journaliste au GuardianSusie Steiner vit à Londres. Personne inconnue est son deuxième roman publié en France, après Présumée disparue. La série des enquêtes de l’inspectrice Bradshaw rencontre un succès grandissant au Royaume-Uni et aux États-Unis.

Personne inconnue, Susie Steiner, Les arènes



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.