Le retour de la bête – Jean-Luc Marcastel

le-retour-de-la-bête-jean-luc-marcastel-gulfstreamHiver 1942. Dans un petit village auvergnat, les vieilles légendes reprennent vie. L’hiver est rude cette année-là, des animaux disparaissent et il n’en faut pas plus pour que les langues se délient et rappellent à la mémoire l’histoire de la bête du Gévaudan. Ce n’est pourtant pas ce qui préoccupe Jacques, notre jeune héros. Écolier curieux et débrouillard, il s’est rapidement lié d’amitié avec un nouvel élève, Maurice. Et il comprend vite que le jeune garçon cache un secret des plus dangereux dans la France occupée. Aidé de sa sœur et de ses amis, il fera tout pour le protéger.

Publié dans la toute nouvelle collection Etincelle, aux éditions Gulf Stream, Le retour de la bête mélange avec brio historique et fantastique. Jean-Luc Marcastel dresse le portrait d’un groupe d’enfants soudés, courageux et audacieux, prêt à tout pour résister et protéger leur ami contre une bête autrement plus dangereuse que celle des anciennes légendes. À la fin du roman, un chapitre nous invite à aller plus loin, enrichissant le texte d’informations sur les théories concernant la bête du Gévaudan et sur la Seconde Guerre Mondiale et l’occupation.

Un court roman qui ravira les amateurs et amatrices d’aventure et d’histoire, dès 11 ans !

 

L’auteurJean-Luc Marcastel a enseigné l’histoire-géographie quelques années avant de se consacrer à l’écriture et de devenir écrivain. Il est l’auteur de la série Louis le Galoup, suite de 5 romans qui mélangent habilement fantasy et réalisme médiéval. L’auteur s’inspire des légendes et du folklore du grand sud-ouest de la France, et notamment de la Haute-Auvergne dont il est originaire.

Le retour de la bête, Jean-Luc Marcastel, Gulfstream éditeur

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.