Le monde parfait selon Ghibli – Alexandre Mathis

un-monde-parfait-selon-ghibli-librairie-playlist-society

 

« Le vent se lève, il faut tenter de vivre ». Paul Valéry

 

Disney et ses princesses aux longues robes de satin attendant sagement d’être sauvées…
Pixar et ses personnages ne réussissant jamais complètement à s’émanciper du regard des autres…

En fondant en 1985 le studio GhibliHayao Miyazaki et Isao Takahada se doutaient-ils qu’ils allaient révolutionner le monde de l’animation et de l’enfance en dynamitant tous les clichés et diktats suivis à la lettre par ceux qui en avaient jusqu’ici le monopole ?

Les princesses de Ghibli sont des guerrières

Terminé, la princesse attendant docilement d’être délivrée par un beau prince sur son noble destrier : les princesses de Ghibli sont des guerrières, qui se suffisent à elles-mêmes et gagnent leur titre honorifique par le courage dont elles font preuve. Elles sont fortes, indépendantes, et comme le souligne Miyazaki lui-même « elles sont capables d’être de vraies héroïnes, tout autant que les hommes ».

Terminé aussi, les rôles attribués selon le sexe des personnages: la princesse qui chante avec les oiseaux pendant que le prince part affronter un dragon ? Très peu pour eux ! Dans leurs univers, une jeune fille aussi petite qu’une souris se sert d’une aiguille à coudre comme d’une épée, pendant que son ami joue avec une maison de poupée…

Et que dire de tous ces films d’animation américains où le héros passe le plus clair de son temps à tenter de se construire à travers l’histoire et le regard de ses parents ? Ici, les personnages se battent pour écrire leur propre histoire, et s’émanciper du poids parfois bien trop lourd qu’exerce sur eux leur famille et leurs règles. Ils suivront coûte que coûte leur propre voie, et partiront à l’aventure contre vents et marées au prix de mille dangers.

Une plongée dans un univers poétique, singulier et avant-gardiste

Alexandre Mathis, auteur en 2015 chez le même éditeur du captivant Terence Malick et l’Amérique nous embarque ici avec passion dans l’univers poétique, singulier et avant-gardiste des deux grands maîtres du studio Ghibli.
Poétique, et imprégné des références littéraires chères aux deux réalisateurs : Ursula K Le Guin, Paul Valéry, Alice au pays des merveilles, Jonathan Swift et son Gulliver

Unique, et éthique : le studio est connu pour ses salaires décents, la création de crèche, des horaires fixes et une attention particulière au surmenage.

Avant-gardiste, et militant : pour tous les enfants qui se sont inspirés des destins exceptionnels de leurs héroïnes et héros au courage sans limite, et qui n’oublieront jamais la place que la nature mérite d’occuper dans les esprits.

Énorme coup de cœur pour cet ouvrage éclairant, qui se lit avec délectation et donne irrémédiablement envie de se replonger dans l’œuvre foisonnante du monde parfait de Ghibli. Magique !

 

L’auteur : Alexandre Mathis fait partie du collectif Playlist Society et écrit chez Revus et Corrigés. Il est l’auteur de Terrence Malick et l’Amérique (Playlist Society, 2015).

Le monde parfait selon Ghibli, Alexandre Mathis,  Playlist society



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.