La part du fils – Jean-Luc Coatalem

 

La part du fils de Jean-Luc Coatalem

Il y a un temps pour les secrets et un temps pour savoir. Des silences trop lourds, trop incompréhensibles, qu’il faut enfin briser. La démarche n’est pas sans péril. D’abord, il y le père qui ne veut pas, qui refuse obstinément, qui va jusqu’à la menace si le fils s’entête. La famille fait chorus : à quoi bon ? Pourquoi vouloir réveiller ainsi de vieilles souffrances, d’anciennes hontes ?

Peut-être pour continuer à avancer, parce que nous sommes tous les héritiers d’une histoire familiale plus ou moins tragique et qu’il est légitime de savoir, de comprendre et pourquoi pas, de pardonner…Les écrivains ont la chance de savoir combler les trous de mémoire ou l’absence de documents. Ils ont toute légitimité pour recréer une vie laissée en pointillés et points d’interrogation. Jean-Luc Coatalem est non seulement écrivain, mais aussi reporter. Chercher, se mettre en quête de réponses,  convaincre et écouter, c’est son métier, il le pratique depuis plus de vingt ans. Mais là, c’est de sa famille qu’il s’agit, de ce grand-père paternel dont on ne parle pas, enfoui sous le silence d’une famille.

Arrêté sur dénonciation en 1943, Paol ne reviendra pas du camp allemand où il été envoyé après un interrogatoire à Brest. Dans le petit village finistérien, on sait sans doute qui et peut-être même pourquoi, mais personne ne dira rien, pas plus aujourd’hui qu’hier. Les intimidations familiales n’y feront rien, le fils s’en affranchira et ce que le petit-fils ne saura jamais l’écrivain l’imaginera. Et l’écrira ! .  « Pour qu’il revive »

Un récit vibrant et profondément touchant écrit avec une grande pudeur.

L’auteur : Jean-Luc Coatalem, écrivain et rédacteur en chef adjoint à Géo, a publié notamment Je suis dans les mers du Sud (Grasset, 2001, prix des Deux-Magots), Le Gouverneur d’Antipodia (Le Dilettante, 2012, prix Nimier), Nouilles froides à Pyongyang (Grasset, 2013), et, chez Stock, Fortune de mer (2015) et Mes pas vont ailleurs (2017, prix Femina Essai) (Source Stock).

 

La part du fils, Jean-Luc Coatalem, Stock

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.