La France de 1968

selection-jeunesse-mai-68

En ce début d’année 1968 souffle sur Paris un vent de renouveau, de printemps… de révolution. Véro, du haut de ses 10 ans, nous laisse rentrer dans son quotidien délicieusement suranné, fait d’école non mixte, d’un grand frère qui se rêve rockeur, de graffitis sur les murs et de télé sans couleur. Avec Véro, on vit mai 68 en le regardant par la fenêtre et c’est un régal. Un album parfait pour expliquer aux enfants cette époque qui a  chamboulé toute  la société !

Véro en mai, Yvan Pommaux et Pascale Bouchier, L’Ecole des loisirs

Marion

 

 

Le jour où Angie quitte brusquement le collège, Martin ne réfléchit pas et décide de la suivre. Nous sommes le 10 mai 1968 et l’adolescent ne le sait pas encore, mais il va vivre une nuit historique. En suivant la jeune fille, il va croiser l’amour… mais aussi des étudiants en colère et des barricades. Un joli roman initiatique où l’on assiste à l’éveil politique d’un jeune adolescent, à découvrir dès 13 ans.

Martin PerchéChristian de Montella, L’Ecole des loisirs

Noëmie

 

 

Dans ce roman épistolaire, Isabelle Pandazopoulos, nous dresse le portrait de trois jeunes filles en quête de liberté dans l’Europe de la fin des années 60. Il y a Suzanne la parisienne, insoumise et révoltée, Magda, jeune allemande timide séparée des siens suite à l’érection du mur de Berlin et Cléomèna, farouchement déterminée à gagner sa liberté dans une Grèce bâillonnée par la dictature. En plongeant dans leur correspondance, qui s’étale de 1966 à 1968, on découvre leur histoire, leur vie, leur passé. Embarquées dans le tumulte de mai 1968, on les voit grandir, aimer, choisir, s’émanciper, se trouver.

Une fresque sublime, vibrante et engagée, à dévorer dès 14 ans.

Trois filles en colèreIsabelle Pandazopoulos, Gallimard jeunesse

Noëmie

 

 

Une plongée au cœur de mai 68, à travers les histoires d’une poignée de personnages. On y croise des étudiants en colère, des ouvriers de chez PSA, Jean-Paul Sartre, Daniel Cohn-Bendit ou encore le Général De Gaulle. On comprend surtout comment tout s’est enchaîné, le déroulé des évènements et les rôles joués par les différents protagonistes. Une grande fresque pour vivre mai 68, magnifiquement illustrée par Sébastien Vassant.

Mai 68 la veille du grand soirPatrick Rotman et Sébastien Vassant,Éditions Seuil et Delcourt

Noëmie



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.