La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz

la commode aux tiroirs de couleurs - olivia ruiz
 

À la mort de sa grand-mère, la narratrice hérite d’une commode. Chaque tiroir est un chapitre et chaque chapitre délivre un secret et raconte l’histoire de cette grand-mère haute en couleur, passionnée, entière. 

Rita nous fait vivre ses choix et nous rappelle qu’il faut toujours avoir une part d’égoïsme pour rester soi, ne pas être frustré.e pour transmettre son amour. Et qu’il faut garder une force ; cette rage pour vivre, c’est un livre puissant en cette période si particulière.

Le livre est magnifique, bouleversant, touchant. C’est aussi une très belle déclaration d’amour à sa famille. Olivia Ruiz livre une forme d’admiration pour ces Espagnols qui ont fui le régime de Franco et qui ont eu la force de construire ailleurs. Cela pique notre curiosité évidemment… ce qui est romancé ? Ce qui ne l’est pas ! Mais évidemment, ce n’est pas du tout la question.

C’est aussi une décharge électrique grâce à une écriture, très vivante, très dansante, très chantante. Un véritable conte musical et coloré.

Un joli livre à découvrir !

Caroline

L’autrice : Olivia Ruiz est auteure, compositrice et interprète. D’origine espagnole, elle a grandi à Marseillette. Trois de ses grands-parents ont fui la guerre civile mais n’en ont jamais parlé. De ce silence est né son premier roman, La commode aux tiroirs de couleurs (Source Lattés).

La commode aux tiroirs de couleurs, Olivia Ruiz, JC Lattés

logo-commander-le-livre-librairie-lefailler



1 thought on “La commode aux tiroirs de couleurs – Olivia Ruiz”

  • De la femme chocolat, déjà un texte haut en couleurs, la commode arrive, pas seule, avec des tiroirs hauts en couleurs eux aussi, mais remplis d’histoires.
    Je suis littéralement tombée amoureuse de cette écriture !
    J’ai ri, mais pour cela je suis bon public, le plus dur c’est de me faire pleurer. Bravo Olivia, vous avez réussi !
    Ce livre, cette histoire, ces personnages sont merveilleux.
    Évidemment des questions viennent à l’esprit : y a t-il une partie de vraie ? La quelle ? Non, ne dites rien, c’est votre jardin secret, celui-ci ne nous gangrènera pas, au contraire, il nous invite à patienter pour lire la suite ! 😉 Véronique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.