La chaleur – Victor Jestin

La chaleur - Victor JestinBref, intense,dérangeant. Ce roman, très bien rythmé, ne laisse pas indifférent par son style qui rend parfaitement le malaise profond de cet adolescent durant ces quinze jours de vacances en famille dans un camping des Landes.

Il fait chaud, l’ennui rôde, le corps et les esprits des adolescents s’échauffent, le poids de regard et du jeu collectif rendent la vie compliquée à ceux qui n’assimilent pas les subtils codes d’un groupe.

Qu’est-ce que la vie, la mort, l’amour, le sexe ? Les « vieux » ( entendez les parents ) ne comprennent rien, les autres non plus d’ailleurs. C’est ce que pense Léonard, qu’un immense sentiment de solitude et d’ennui envahit. Mais le jeune homme porte aussi le fardeau d’un secret terrible. Auteur d’un acte violent et absurde, qu’il est incapable d’expliquer, il va plonger dans le plus grand désarroi que le lecteur ne peut que partager.

Un roman d’une incroyable maîtrise pour le premier texte d’un auteur né en 1994 à Nantes.

La chaleur, Victor Jestin, Flammarion

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.