Page ID: 0

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Rencontre et dédicace – Tania de Montaigne et Amine El Khatmi

décembre 14 @ 18:00 - 20:00

Tania de Montaigne et Amine El Khatmi

Tania de Montaigne et Amine El KhatmiLa librairie Le Failler vous invite à une rencontre et une dédicace de Tania de Montaigne et Amine El Khatmi, le Vendredi 14 Décembre à 18h. L’événement se déroulera à l’espace Ouest-France autour de leurs livres  L’assignation –  Les noirs n’existent pas  et Non je ne me tairais plus – La gauche et l’islam  parus aux Éditions Grasset et Lattès.

L’assignation – Les noirs n’existent pas « Trois jeunes femmes étaient assises, non loin de moi, dans un restaurant. L’une a dit: “Je n’ai jamais couché avec un…enfin tu vois…un Jaune”. “Moi, c’est avec un Noir que je n’ai jamais couché” a dit la seconde. “Faut dire qu’ils sont équipés!” a renchéri la troisième, “Les Noires, elles, elles peuvent, elles ont des grands vagins.” “Ah bon?” a dit la seconde. “Bah, oui, c’est comme pour les femmes… enfin… les Asiatiques, elles ont des sexes plus courts, c’est prévu pour.” Ce jour-là, j’ai donc appris que, comme toutes les Noires, j’avais un grand sexe.
Oui, mais qu’est-ce qu’une Noire?

J’essaie de me souvenir du temps où je n’étais pas Noire, mais seulement noire, sans majuscule. Un adjectif, pas un nom. Une simple couleur. Je passe en revue les souvenirs, la cité, l’école, les premiers boulots…Mais dans toutes ces images, je suis déjà Noire.
Alors, qu’est-ce qu’une Noire? D’ailleurs, est-ce que ça existe?
Et si les Noirs (et tous ceux dont on peut parler en ayant l’illusion qu’en mettant une majuscule on a tout dit d’eux) n’existaient pas? »

Non je ne me tairais plus – La gauche et l’islam
Collabeur. Neuf lettres infâmantes. Elles me sont tombées dessus un matin de janvier. D’autres ont suivi. Harki. Arabe de service. Beur domestique. Esclave.
J’ai été victime d’une campagne de harcèlement. Mon tort ? Avoir fait part de ma colère après qu’une fois de plus la télévision a donné la parole à une musulmane qui a déversé un discours outrageusement victimaire et antirépublicain. Alors qu’elle était dépourvue de toute légitimité, elle parlait en notre nom. En mon nom.
Je suis musulman pratiquant. Je suis Français. Je suis franco marocain. Je suis adjoint au maire dans la cité où j’ai grandi. Je suis socialiste. Qu’est-il arrivé à la France pour qu’on en vienne à raisonner ainsi ?
Pendant que mes procureurs se déchaînaient, j’ai attendu le soutien de mon parti, le parti socialiste. J’en suis venu à me poser la question de ma démission. À déplorer : sur des questions aussi fondamentales que celles de la laïcité et de la résistance au communautarisme, les socialistes ne sont pas en ordre de bataille. Sur le terrain, des élus passent des compromis inacceptables. Dans ce flou, je ne sais pas ce qui l’emporte de la paresse intellectuelle, du désir de séduire un prétendu électorat musulman ou de la volonté de se prémunir contre les procès en « islamophobie ».
Face aux névrosés de l’identité, c’est à un véritable combat idéologique qu’il convient de s’atteler. Et pour le mener, il faut connaître l’adversaire. Où sont ses réseaux, ses relais, ses « idiots utiles ». Quelles failles de la société il exploite pour construire sa propagande. C’est pourquoi ce récit raconte en détail les dessous et les coulisses du « lynchage 2.0 » dont j’ai été l’objet.
J’aurai atteint mon objectif si je parviens, à travers cette histoire, à ouvrir la réflexion sur les défis que doit relever notre pays face à la montée du fondamentalisme religieux musulman.

Les auteurs : Tania de Montaigne est romancière et journaliste. On lui doit notamment :  Patch  (Florent Massot Présente, 2001),  Tokyo c’est loin  (Flammarion, 2006),  Les Caractères sexuels secondaires  (Flammarion, 2009) et  Toutes les familles ont un secret  (Flammarion, 2014). Chez Grasset, elle est l’auteur de Noire  (2015), Prix Simone Veil 2015.

 Amine El Khatmi a 29 ans. Fils de Marocains immigrés en France, il est né à Avignon. Militant socialiste depuis l’âge de 17 ans, il est, depuis 2014, adjoint au maire d’Avignon. En mars 2016, il a été l’un des cofondateurs du « Printemps Républicain ».

Détails

Date :
décembre 14
Heure :
18:00 - 20:00
Catégorie d’Évènement:
Étiquettes Évènement :
, , , , ,