B42

Face à une production foisonnante, difficile de dénicher la pépite qui fera de vos longues soirées d’hiver des moments de plaisir et de passion. En beaux-arts, nous avons eu envie de vous présenter des éditeurs plus confidentiels au travail discret mais d’une richesse incroyable. L’occasion pour vous, lecteurs, de découvrir ces passionnés qui se cachent derrière les petites maisons d’édition, et qui œuvrent toute l’année pour proposer des auteurs et des thèmes qui sortent de l’ordinaire.

 

 

 

Ce mois-ci, un éditeur qui nous tient beaucoup à cœur et avec lequel nous organisons, à l’occasion de leurs 10 ans,
une rencontre à la librairie le jeudi 08 mars : les éditions B42 !

 

Qui se cache derrière les éditions de B42 ?

B42 a été créé par un designer graphique, Alexandre Dimos au mois de mai 2008. Depuis dix ans le cercle de collaborateurs, de souffleurs de bonnes idées, de partenaires s’est sans cesse agrandi. Julia Lamotte assure le suivi quotidien et le bon déroulement des opérations. Victor Guégan et Tony Côme suggèrent, accompagnent, suivent certains projets.  Nicolas Thély et Mathieu Abonnenc ont respectivement pris la direction de la collection Esthétique des données et de la collection Culture. Elise Gay, Kévin Donnot et Anthony Masure portent la revue Back Office. Le studio deValence s’assure de la bonne image de la maison, de la bonne tenue typographique et physique des publications.

 

 Comment sont-elles nées ?  Quels sont les projets en cours ?

Le projet initial est de constituer une bibliothèque de réflexion et d’outils théoriques sur les questions liées au design. Le catalogue s’est ensuite ouvert à d’autres domaines se rapprochant ainsi des sciences humaines notamment par le biais des collections Culture et Esthétique des données.

Les projets en cours sont très éclectiques et témoignent des différentes orientations futures. Ils vont de la traduction du deuxième ouvrage de Bunpei Yorifuji consacré au tableau périodique des éléments, le catalogue du pavillon français de la Biennale d’architecture de Venise, un livre consacré au Jeu de la guerre de Guy Debord, le numéro 8 de la revue Back Cover, un ouvrage consacré au travail de notre ami parti trop tôt Frédéric Teschner, etc. Ces ouvrages reflètent la diversité des intérêts des éditeurs de la maison.

 

 Comment sélectionnez-vous les auteurs/thèmes ?

Ce sont des moyens très conventionnels employés par une maison d’édition: par affinités, par liens plus ou moins directs, par intérêt pour la recherche de certains, par intuition, par propositions, etc.

 

Quels coups de cœur ces derniers temps (Livres, cinéma, art…) ?

Contre narration de John Keene chez Cambourakis, Crépuscule de Jeremy Perrodeau (un ami de la maison) chez 2024, Les Combarelles de Michel Jullien chez L’Écarquillé

_____________________________

Julia & Christian



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.